contact us
Press Release

L’Europe renoue avec une activité record du marché de l’outsourcing au second trimestre

L’activité contractuelle sur le marché EMEA s’intensifie et permet un rebond après un début d’année timide

La France revient aux niveaux traditionnels du nombre de contrats signés après un premier semestre 2014 remarquable

Paris, le 7 septembre 2015 ― Information Services Group (ISG) (NASDAQ:III), société leader dans le domaine des perspectives technologiques, de l’analyse du marché et du conseil, annonce une reprise de l’activité d’outsourcing dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) au second trimestre 2015 avec un nombre record de contrats passés, en augmentation dans quasiment tous les marchés de la région.

L’ISG Outsourcing Index™ du second trimestre 2015 pour la région EMEA, qui évalue les contrats d’externalisation d’une valeur supérieure ou égale à 4 millions d’euros, révèle que 169 contrats d’une valeur de 2,2 milliards d’euros ont été attribués dans la région soit un chiffre record en hausse de 23% en valeur annuelle par rapport au trimestre précédent, et de plus d’un tiers en nombre de contrats.

Ce brusque rebond de l’activité et de la valeur des contrats a beau être encourageant, il s’inscrit dans le contexte d’une performance modérée dans la région EMEA en 2015 comparée aux excellents résultats de l’année précédente. La valeur annuelle des contrats dans la région est en recul de 12% par rapport à celle du second trimestre 2014 et de 21% par rapport au premier semestre 2014, malgré la reprise affichée au second trimestre.

La bonne santé de l’activité au second trimestre ne s’explique pas par l’attribution de méga contrats (d’une valeur supérieure à 80 millions d’euros). En effet, seuls 2 méga contrats ont été signés dans la région ce trimestre, ce qui démontre la tendance du marché à vouloir passer davantage de plus petits contrats.

Lyonel Roüast, partner et president d’ISG SEMEA, commente : « Depuis quelques années, on constate une nette préférence des acteurs du marché de l’outsourcing pour des contrats d’une valeur annuelle moindre mais en plus grand nombre. Les chiffres le démontrent : juste avant la récession, la valeur annuelle des contrats passés dans la région EMEA au premier semestre 2008 atteignait 5,7 milliards d’euros pour 199 contrats. Au premier semestre de cette année, la valeur annuelle est de 4,1 milliards d’euros pour 293 contrats. L’évolution est claire. »

Lyonel Roüast souligne que cette nouvelle tendance s’explique aussi par la prévalence croissante du multi-sourcing, les clients étant de plus en plus à l'aise pour signer de multiples contrats avec différents fournisseurs spécialisés dans leur domaine, d’une durée et avec un périmètre réduits. La révolution numérique influence aussi les acheteurs qui préfèrent éviter les gros contrats à long terme tandis qu’ils planifient leur stratégie numérique et qu’ils adoptent de nouvelles technologies et de nouveaux modèles de fonctionnement.

Par fonction, les nouveaux contrats dans la région EMEA (211 contrats) représentent une forte proportion de la valeur totale pour ce premier semestre, même si celle-ci est en recul de 20% par rapport à 2014. La valeur des contrats BPO (Business Process Outsourcing) stagne autour de 900 millions d’euros mais celle des contrats d’ITO (Information Technology Outsourcing), avec des contrats d’une valeur de 3,2 milliards d’euros, est en recul de 25% par rapport aux 4,3 milliards d’euros attribués en 2014.

Les niveaux de l’activité en France reviennent aux niveaux traditionnels de passation de contrats après un premier semestre 2014 remarquable. Aussi, malgré un déclin en glissement annuel de 74% de la valeur annuelle et de 54% du nombre de contrats, les volumes et la valeur des contrats en France sont à présent cohérents avec les totaux habituels pour un premier semestre.

Le Royaume-Uni représente un élément positif dans la région EMEA au second trimestre, avec une valeur annuelle des contrats en augmentation de 150% par rapport à l’année précédente. Cette solide performance s’explique aussi par l’augmentation de 150% du nombre de contrats passés.

Deux autres marchés, la région DACH (Deutschland, Autriche et Suisse) et le Benelux, affichent des gains de valeur annuelle des contrats avec l’attribution de plusieurs contrats d’importance. Second marché de l’outsourcing le plus important dans la zone EMEA, la région DACH retrouve des niveaux constants après plusieurs années de performance inégale.

L’Europe de l’Est enregistre une forte croissance par rapport à l’année précédente tant en terme de valeur que du nombre des contrats, partant toutefois d'un niveau très bas, tandis que les pays nordiques accusent une forte baisse de la valeur et du nombre des contrats.

Par secteur, ceux des services financiers et de l’énergie affichent un premier semestre positif, avec l’attribution de contrats de taille importante pour les premiers et une forte activité contractuelle pour le secteur de l’énergie. Ces secteurs compensent les moins bons résultats d’autres secteurs, comme ceux de la fabrication industrielle, des transports et des télécoms.

« L’industrie de l’outsourcing est en pleine évolution avec une multiplication des contrats d’une valeur nettement inférieure, sous l’effet du recours croissant au multi-sourcing et des nouvelles stratégies numériques », ajoute Lyonel Roüast. « L’augmentation soutenue des niveaux d’activité dans la zone EMEA confirme la popularité inédite de l’outsourcing. Le Royaume-Uni et DACH et les secteurs des Services financiers et de l’énergie ont apporté des contributions majeures au marché, qui affiche un rebond solide au second trimestre après un début d’année morose. La tendance à court terme est haussière et nous prévoyons une progression en glissement annuel au troisième trimestre. A plus long terme, il sera intéressant d’analyser les effets au second semestre 2015 de la préférence donnée aux contrats de valeur plus modérée. »

ISG a présenté l’ISG Outsourcing Index™ du second trimestre et premier semestre 2015 pour la zone EMEA aux médias et aux analystes dans le cadre d’une audioconférence. Vous pouvez réécouter la présentation et en visionner les diapositives en cliquant sur le lien suivant : http://www.isg-one.com/web/research-insights/isg-outsourcing-index/